Traiteur de mariage à Lille - Comment le choisir?

La réception est le moment fort de la journée. Car en matière de table, vos convives, fins gourmets ou simples gourmands, se montreront intraitables.

Pour un mariage réussi, il y a beaucoup de choses à penser, à acheter, à mettre en place. L’un des postes les plus importants reste le repas de noce. Ici, un seul prestataire : le traiteur de mariage
Sur ses suggestions, selon sa spécialité, son talent, ses produits de prédilection, il vous guide dans le choix des plats, l’élaboration d’un menu, la sélection d’une formule. 

Expert en cérémonie, génie de l’amuse-bouche, maître du service à l’assiette, gestionnaire expérimenté des grandes réceptions, le traiteur est là pour vous souffler les idées, combler vos envies, mais aussi chercher et trouver avec vous les solutions idéales et personnalisées. Ainsi, vous devez travailler main dans la main avec lui et régler le moindre détail plusieurs semaines avant le grand jour. À vos papilles !
préparation plat traiteur mariage

Goûter et approuver son traiteur de mariage

Six à douze mois avant le jour J, prenez rendez-vous avec plusieurs traiteurs et demandez à chacun un devis. Il doit être précis et détaillé avec chaque poste (personnel, matériel, décoration…), ainsi que sur les heures supplémentaires. Aucune (mauvaise) surprise n’est permise le plus beau jour de votre vie. L’étape suivante, la dégustation, est de préférence offerte. Mais ce n’est pas obligatoire et on peut vous la facturer. 

Certains traiteurs organisent des soirées de dégustation avec plusieurs couples. Parfois, on peut emporter quelques plats chez soi. Lors du premier rendez-vous, vous signalerez le lieu et la date de la noce. Crucial, car à chaque saison ses produits : on ne mange pas une salade d’endives en juillet. Vous indiquerez (dans les grandes lignes) le nombre de convives, votre budget, vos souhaits. 

Là débute une étape délicate : exprimer ses envies, se faire comprendre, écouter les suggestions du professionnel et négocier. On ne transige pas avec la qualité. Enfin, de plus en plus de traiteurs travaillent avec des salles de réception et vous proposent un service complet. D’autres vous vendent une prestation sur mesure où, par exemple, les tenues des maîtres d’hôtel, les décors, le buffet peuvent s’harmoniser avec le lieu, votre robe, le thème retenu pour la réception…
preparation-table-mariage-traiteur

Choisir sa formule : debout, assis ou mixte?

Si votre traiteur ne propose pas de salle ou que vous avez déjà choisi la vôtre, vous devez lui expliquer la configuration, la superficie et la capacité du lieu. Votre prestataire doit pouvoir déterminer la formule idéale, estimer s’il y a suffisamment de place pour la circulation des convives et du personnel autour du buffet, sachant qu’il faut prévoir 1 m2 par personne assise

La formule du moment, très prisée par les mariés, est mixte : un cocktail fin et riche, suivi d’un repas assis sans entrée. Avant de passer à table, le cocktail, autrement dit vin d’honneur, se révèle une autre étape importante. Il donne le ton et vous y conviez des relations qui ne seront pas forcément invitées au repas. Si possible, pensez à le mettre en scène dans un lieu différent du festin

N’oubliez pas chaises, bancs et transats car le cocktail dure environ deux heures. Après quoi un battement d’une demi-heure s’impose avant le repas. Pour la formule du dîner (ou du déjeuner), c’est votre budget et la taille de votre noce qui décident. Pour les grands mariages, à partir de cent personnes, un buffet s’impose, il est même idéal. Plus cher, le repas assis convient mieux aux petites noces (environ cinquante convives). Ici, votre seul souci sera de servir tout le monde en même temps et que le plat reste chaud. C’est la mission de votre traiteur ! 

Bien sûr, vous pouvez opter pour le repas assis en cas de grande noce, il suffira que le traiteur suive, en cuisine comme en salle. La solution intermédiaire, pour les noces de cinquante à cent personnes, consiste à prévoir un buffet d’entrées, un plat chaud servi à table et un buffet de desserts.
vin-mariage

À la vôtre !

Mieux vaut trop que pas assez. Aussi, pour vos boissons, prévoyez large. Attention, c’est un vrai budget et il ne faut pas oublier de goûter. De plus en plus de traiteurs travaillent avec leur propre sommelier, avec des négociants, des caves… 

Ils seront toujours de bon conseil. Si vous souhaitez néanmoins vous charger personnellement du vin, votre traiteur peut vous demander un “droit de bouchon”, mais ce n’est pas toujours le cas. 

Les prix ne sont pas fixés et peuvent aller du simple au double (jusqu’à 10 € la bouteille). À vous de négocier. Et à la saison chaude, l’eau doit couler à flots !

Le droit de bouchon, c'est quoi?

Une pratique courante et très simple. Si vous décidez de choisir et d’apporter vos boissons (champagne et vins), le traiteur est en droit de vous facturer un droit de bouchon, c’est-à-dire un montant forfaitaire par bouteille servie. 

Ainsi, il récupère le bénéfice réalisé quand il s’occupe lui-même des boissons, puisque sur chaque bouteille servie par le traiteur, il prend une marge (comme les restaurateurs) qui disparaît si vous vous chargez des boissons. 

Le droit de bouchon est considéré comme équivalent au coût du service, soit le personnel mis à votre disposition par le traiteur, et du nettoyage des verres. Comptez entre 3 et 10 € par bouteille, une fourchette suffisamment large pour permettre des négociations. Cette pratique n’étant pas obligatoire, et surtout peu commerciale, on constate que certains traiteurs y renoncent.

Savoir bien doser

- Champagne 1 bouteille pour 4 personnes
- Au cocktail. 1 bouteille pour 8 au dessert.
- Vin blanc 1 bouteille pour 6 convives.
- Vin blanc 1 bouteille pour 6 convives.
- Eau En été, prévoyez 1 bouteille pour 2.
- Petits fours au cocktail 6 à 8 pièces par personne.
Petits fours de mariage

Combien ça coûte ?

Le traiteur chiffre le prix par personne. À partir d’un certain nombre de convives, les tarifs peuvent être dégressifs. 

PRIX INDICATIFS : Cocktail de 14 à 30 € par personne. 
Buffet de 34 à 78 € par personne. 
Repas de 60 à 150 € par personne. 
Champagne de 12 à 30 € la bouteille. 
Vins de 8 à 20 € la bouteille. 
Eau, jus de fruit, sodas de 3 à 5 € la bouteille.

Toutes les bonnes questions à lui poser

Organise-t-il des dégustations ? 
Travaille-t-il en partenariat avec des lieux de réception ? 
Se déplace-t-il ? 
À combien de kilomètres ? 
Combien ce déplacement coûte-t-il ? 
Quels services (serveurs, couverts, décoration…) propose-t-il ? 
S’agit-il d’un forfait ou doit-on payer un supplément par poste ? 
Doit-on lui verser des arrhes ? 
Peut-on négocier un paiement échelonné ? 
Prévoit-il une assurance annulation ? 
Qui sont ses fournisseurs de matières premières? 
Combien coûte le droit de bouchon ? 
Combien coûte l’heure supplémentaire ?

Ils vous donne des idées

Les traiteurs excellent dans le mariage des genres et des saveurs. Si vous tenez à un repas original, restez vigilant, épicez par touches, mêlez tradition et exotisme. Selon le lieu (ville, campagne, mer…), le jour, le thème ou vos origines, vous pouvez choisir une version personnalisée du repas : marin, italien, antillais, marocain, asiatique… 

Certains traiteurs proposent des animations ou des ateliers autour du buffet avec un chef cuisinier, notamment au moment du cocktail. Une option originale à découvrir.
bagel traiteur mariage

La cuisine à la mode

La cuisine n’échappe pas aux modes. Chaque année, de grandes tendances viennent égayer nos assiettes et réveiller nos papilles. On voit ainsi le retour d’anciens légumes: panais, topinambours, courge butternut, potiron et potimarron, crosnes et orties, rutabagas et salsifis, sont aux goûts du jour.

Dans le même esprit, on trouve maintenant toutes les variétés de légumes possibles. Des cultures tombées en désuétude et redécouvertes récemment. Pour la pomme de terre on a donc le choix entre la bonotte, la vitelotte, la charlotte, l’amandine… Entre autres. Elles ont toutes un goût et un usage différent. Il en est de même pour la tomate avec la cœur-de-bœuf rouge, jaune ou orange, la cœur-de-pigeon, la abraham-lincoln… 

Les salades se composent aujourd’hui de la même façon, en pousses et herbes panachées (pousses d’épinards, tatsoi, mizuna, feuilles de betterave…). 

Du côté de la mer on apprend à redécouvrir des espèces telles le tacaud, le chinchard, le mulet, le lieu jaune… car d’autres sont victimes de surpêche (cabillaud, bar, thon notamment). Toujours dans le milieu marin, deux coquillages sont très prisés en ce moment : les couteaux et les ormeaux. 

Du côté viande, les abats sont de nouveau à la mode. En outre, les tartares ne sont plus l’unique apanage du bœuf, mais se déclinent avec le veau. Le bœuf, lui, se déguste en burger. Loin du fast- food, on parle ici de burgers raffinés, qu’on peut servir en petite bouchée, par exemple. 

Les baggels ont aussi le vent en poupe. On note d’autres tendances, ainsi l’influence asiatique et notamment japonaise qui pousse les chefs vers une cuisine vive, allégée, esthétique, acidulée comme il faut. On travaille donc les algues et les agrumes recherchés comme le yuzu, le citron caviar, le kumquat. 

On retrouve aussi le japon à travers l’utilisation du thé matcha, notamment en pâtisserie. Cette dernière reste très créative, elle célèbre aussi le grand retour des classiques un brin modernisé comme le saint-honoré, le paris-brest ou le mille-feuille. Elle se miniaturise avec les fameux cupcakes très colorés et sucrés venus d’outre-Manche ou des États-Unis. Enfin, ultra-tendance les glaces et sorbets aux parfums inédits, comme le basilic, le persil, l’huile d’olive, le vinaigre balsamique, le pain d’épices… 

Ils s’invitent dans les plats salés, comme accompagnement. En matière de vaisselle, la grande tendance des verrines est un peu passée, voire ringardisée, trop vue. Les bouchées cuillères et les pipettes sont, elles, toujours de mise. Vous voilà prêt à tester les traiteurs et à faire un choix éclairé !
table-mariage

Gare aux allergies !

Allergies et intolérances alimentaires sont de plus en plus répandues dans nos sociétés modernes. Gluten (farine de blé essentiellement), protéines de lait de vache, lactose, œufs, arachides, poissons et crustacés, légumes de la famille du céleri (fenouil, persil, coriandre), soja, fruits à coque (amande, noisette, pistache…), voici les principaux responsables. Les réactions Quincke

Si la plupart des personnes concernées savent faire attention, ils apprécieront d’avoir un plat de substitution. Une fois les éventuelles allergies de vos convives connues, vous pourrez envisager une solution simple de remplacement d’un mets par un autre avec votre traiteur.

Les prestataires : ils dînent aussi.

Votre DJ viendra installer son matériel quelques heures avant le début de la soirée. La baby-sitter commencera à s’occuper des enfants dès le vin d’honneur et ne terminera sa journée qu’une fois le dernier enfant couché. 
Le photographe passera la journée et la soirée avec vous ! Votre wedding-planner sera là pour tout superviser jusqu’à la fin du dîner. Autant de prestataires qu’il faudra nourrir ! Ne les oubliez pas.
vin-dhonneur-mariage

Le vin d’honneur

Le vin d’honneur, une expression un peu désuète pour désigner une vieille tradition. Aujourd’hui, de plus en plus de mariés préfèrent parler de cocktail. Il permet de convier les connaissances qui assistent à la cérémonie (église, mairie) sans être invitées au repas (déjeuner ou dîner), comme ses voisins, ses relations professionnelles… 

Le vin d’honneur dure entre une et trois heures au maximum. Sa forme dépend du style du mariage et de l’heure de la journée, ce qu’on y sert aussi: vers 17 heures, on peut proposer des apéritifs et des jus de fruit. 

Il y aura toujours des canapés, des petits fours chauds et froids plutôt salés en fin d’après-midi. Il se déroulera sous forme de buffet, de préférence debout, mais avec quelques chaises pour les personnes qui en ont besoin

Quant au lieu, idéalement, il se trouvera près de l’endroit du repas, en tout cas pas trop loin. Quand la noce se déplace, en effet, les hôtes du vin d’honneur se doutent qu’ils doivent s’éclipser. Il est donc plus élégant de changer de lieu plutôt que leur demander de partir. On peut en profiter pour faire signer un livre d’or à tous ses convives.

Bonne adresse : la gourmandine - traiteur - interview

logo-gourmandine
Qu’est-ce qui vous différencie des autres traiteurs de mariage?

Nous existons depuis 30 ans, et notre spécialité est la réception de mariage. Il s’agit d’une entreprise familiale et la relation avec nos clients est notre credo.
Nous proposons une prestation clé en main : un lieu ( Le Clos de la Source) et une prestation traiteur. ( nous travaillons également dans des lieux partenaires)
Nous avons nos propres laboratoires de production et nos chefs ne travaillent qu’avec des produits frais.

Quel conseil donneriez-vous aux futurs mariés?

Le conseil (actuel - février 2020) : toujours y croire et de poursuivre vos préparatifs même si la situation est délicate.

Avez-vous une anecdote de mariage à nous partager?

Oulala il y en a tellement en 30 ans d’activité 😅
- l’annonce de la grossesse de la mariée durant le discours de bienvenue.
- une demande en mariage pendant le vin d’honneur.
- les parents du mariés (séparés depuis 15 ans) qui se remettent ensemble pendant la soirée.
Partager l'article
Copyright © 2021
photographe de mariage Lille Arnaud Laurent portrait
Arnaud LaurentJe me prénomme Arnaud et suis photographe spécialisé dans le reportage de mariage à Lille. A travers ce blog, retrouvez des conseils, astuces et inspirations autour du mariage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top userpushpinbubblecrossmenulayers